Sommaires PAF

Fermer De la page blanche au texte : écrire, réécrire avec le numérique

Fermer Le numérique, un outil pour l'expression orale

Rubriques

Fermer Le numérique, un outil pour l'expression orale

Fermer Ordival en cours de français

Fermer Les réseaux sociaux en cours de français

Fermer Lire avec les Tice

Fermer Lire et écrire avec les Tice en LP

Fermer Ecrit et oral

Fermer Ecrire avec les Tice

Fermer Le traitement de texte

Fermer La carte heuristique : un outil pour les Lettres

Fermer Créer un support multimédia interactif avec Didapages

Fermer Créer des exercices interactifs avec Hot Potatoes

Fermer Outils collaboratifs de publication

Fermer Langue et Tice (Damas)

Fermer Généralités

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Contact et Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 9 membres


Connectés :

( personne )
Le numérique, un outil pour l'expression orale - L'expression orale dans les programmes (2016)

L'oral dans les compétences du socle

Domaines du socle

1. Comprendre, s’exprimer en utilisant la langue française à l'oral et à l'écrit et les langages des arts et du corps.

2. Les méthodes et outils pour apprendre.

3. La formation de la personne et du citoyen.

Comprendre et s’exprimer à l’oral

  • Écouter pour comprendre un message oral, un propos, un discours, un texte lu.
  • Parler en prenant en compte son auditoire.
  • Participer à des échanges dans des situations diversifiées.
  • Adopter une attitude critique par rapport au langage produit.

Domaines du socle : 1, 2, 3

Comprendre le fonctionnement de la langue

  • Maitriser les relations entre l’oral et l’écrit.
  • Acquérir la structure, le sens et l’orthographe des mots.
  • Maitriser la forme des mots en lien avec la syntaxe.
  • Observer le fonctionnement du verbe et l’orthographier.
  • Identifier les constituants d’une phrase simple en relation avec son sens ; distinguer phrase simple et phrase complexe.

Domaines du socle : 1, 2

 

Les compétences acquises en matière de langage oral, en expression et en compréhension, restent essentielles pour mieux maitriser l’écrit

 

Cycle 3

Compétences travaillées

  • Écouter pour comprendre un message oral, un propos, un discours ou un texte lu.
  • Parler en prenant en compte son auditoire.
  • Participer à des échanges dans des situations de communication diversifiées.
  • Adopter une attitude critique par rapport au langage produit.

Attendus de fin de cycle

  • Comprendre un récit à l’oral. Dire de mémoire un texte à haute voix
  • Réaliser une présentation.
  • Interagir avec ses pairs dans un groupe.

Formalisation des présentations orales.

Complexification des supports de travail.

Travail plus autonome.

=> Partager les compétences langagières entre plusieurs professeurs

 

Cycle 4

Attendus de fin de cycle

  • Comprendre des discours oraux élaborés (récit, exposé magistral, émission documentaire, journal d’information)
  • Produire une intervention orale continue de cinq à dix minutes (présentation d’une œuvre littéraire ou artistique, exposé des résultats d’une recherche, défense argumentée d’un point de vue)
  • Interagir dans un débat de manière constructive et en respectant la parole de l’autre
  • Lire un texte à haute voix de manière claire et intelligible ; dire de mémoire un texte littéraire ; s’engager dans un jeu théâtral

Compétences travaillées

Comprendre et s’exprimer à l’oral

  • Comprendre et interpréter des messages et des discours oraux complexes.
  • S’exprimer de façon maitrisée en s’adressant à un auditoire.
  • Participer de façon constructive à des échanges oraux.
  • Exploiter les ressources expressives et créatives de la parole.

L’enseignement de l’oral au cycle 4 conduit les élèves à entrer davantage dans les genres codifiés de l’oral en les pratiquant et en en identifiant les caractéristiques. Des moments spécifiques lui sont consacrés en lien avec les activités de lecture et d’écriture. Les élèves apprennent à tirer profit de l’écoute de discours oraux élaborés ; ils apprennent à en produire eux-mêmes, à s’appuyer efficacement sur une préparation, à maitriser leur expression, à apporter leur contribution dans des débats.

Exemples de pratiques

S’exprimer de façon maitrisée en s’adressant à un auditoire

Pratiquer le compte-rendu.

  • Connaissance des fonctions et formes du compte rendu.
  • Usage efficace des documents servant de supports à l’exposé.

Raconter une histoire.

  • Connaissance des techniques du récit oral.

Exprimer ses sensations, ses sentiments, formuler un avis personnel à propos d’une œuvre ou d’une situation en visant à faire partager son point de vue.

  • Emploi d’un vocabulaire précis et étendu.

Exemples

  • Présentation d’une œuvre, d’un auteur.
  • Formulation de réactions après lecture d’un texte, présentation d’un point de vue.
  • Explicitation d’une démarche personnelle.
  • Travail sur des enregistrements de prestations personnelles.
  • Élaboration de documents destinés à faciliter l’exposé.

Participer de façon constructive à des échanges oraux.

Interagir avec autrui dans un échange, une conversation, une situation de recherche.

  • Connaissance des codes de la conversation en situation publique, des usages de la politesse.

Participer à un débat, exprimer une opinion argumentée et prendre en compte son interlocuteur.

  • Connaissance de techniques argumentatives.

Animer et arbitrer un débat.

Exemples

  • Interactions en classe dans des situations variées.
  • Activités d’échanges et de débat, notamment débat interprétatif, débat littéraire, cercles de lecture.

Percevoir et exploiter les ressources expressives et créatives de la parole.

  • Ressources de la voix, de la respiration, du regard, de la gestuelle.
  • Techniques multimodales (textes, sons et images).

Exemples

  • Lecture à haute voix et mémorisation de textes
  • Mise en voix et théâtralisation.
  • Usage des technologies numériques pour enregistrer la voix, associer sons, texte et images.

 

Repères de progressivité

Les activités d’écriture sont permanentes et articulées aux activités de lecture et d’expression orale. Dès le début du cycle, on encourage la pratique d’écriture de documents personnels (carnets de bords, cahiers de lecture cursive et d’écriture d’invention, répertoires de mots, écrits intermédiaires divers...). L’environnement numérique de travail permet de capitaliser et d’échanger des textes individuels et collectifs. On prend l’habitude de faire alterner des écrits courts et des travaux de longue durée qui peuvent donner lieu à publication et diffusion au sein de la classe et de l’établissement. Un élève de 5e doit pouvoir écrire seul un texte correct de 500 à 1000 signes après reprises et corrections. En 4e et 3e, on se fixe l’objectif de 2000 à 3000 signes selon les écrits. Des écrits collectifs de longue durée peuvent aller à des volumes plus importants. Complexité des phrases, précision du vocabulaire, cohérence textuelle augmentent tout au long du cycle.


Date de création : 23/02/2017 @ 12:14
Dernière modification : 17/03/2017 @ 06:35
Catégorie : Le numérique, un outil pour l'expression orale
Page lue 100 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


^ Haut ^